Évasion et distraction à Mila : Rush sur la pêche à la ligne

Aller en bas

Évasion et distraction à Mila : Rush sur la pêche à la ligne

Message  setamir le Lun 28 Juil - 13:27

El watan du 21 juillet 2008
Par M. Boumelih



Évasion et distraction à Mila : Rush sur la pêche à la ligne

Les opportunités d’évasion et de distraction étant, sinon quasiment nulles, du moins homéopathiques à Mila, de nombreux passionnés de la pêche peuplent, chaque jour que Dieu fait, le berges Est longeant le barrage-réservoir de Oued Athmenia devenu, à la faveur de la saison estivale, un havre de détente et de distraction à ciel ouvert.

La pêche à la ligne qui se pratiquait ces dernières années, quoique passagèrement sur les rives du barrage de Beni Haroun, précisément au niveau du village de Ferdoua, dans la commune de Sidi Merouane, ou encore sur celles de Hammam Grouz (avant son assèchement total vers la mi-juillet 2007), s’est dévoilée, à présent, comme un phénomène à part entière qui draine un flux impressionnant d’amateurs. Le barrage-tampon de Oued Athmenia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, attire des dizaines de pêcheurs issus de différents coins de la wilaya et même au-delà, à voir les plaques d’immatriculation des véhicules stationnés aux alentours, pour le plaisir, nous dit-on, de « titiller » la carpe commune et la carpe royale, deux espèces très répandues dans cet immense lac de 270 ha, et dont le poids varie de 8 à 15 kg, a affirmé, Ahmed Bendjeddou, premier responsable de la station de la pêche et des ressources halieutiques de Mila, une structure créée courant janvier 2006. « Lesquelles espèces regorgent dans les plans d’eau de la wilaya, suite à une opération, initiée en juillet 2006, de lâcher de 160 000 alevins (70 000 carpeaux argentés et 90 000 à grande bouche) importés de Hongrie », a souligné le même responsable précisant qu’ « une carpe de 1kg peut donner jusqu’à 150 000 œufs et qu’une soixantaine de géniteurs ont été implantés dans le seul barrage de Oued Athmenia ». En tout état de cause, cet espace de détente et d’évasion vaut bien une halte récréative et rafraîchissante, car une randonnée pédestre sur les rives verdoyantes de cet ouvrage hydraulique, qui stocke actuellement près de 30 000 millions de m3, est une aubaine pour les promeneurs et une véritable bouée de sauvetage en ces temps caniculaires. Petite oasis de paix et de tranquillité, l’on peut constater, tout au long de la côte de cette étendue d’eau superficielle, des nuées de passagers qui viennent y effectuer un crochet implantant parasols et improvisant des gîtes les prémunissant contre les dards du soleil, rien que pour le plaisir des yeux et l’envie de respirer un bol d’air frais. Quant aux passionnés de la pêche en eau douce, ils en ont sûrement pour le déplacement. Les prises spectaculaires que l’on écoule sans coup férir dans les artères commerçantes de quelques localités ont encouragé de nombreux accros de la ligne à s’adonner à cette activité. Une perspective que compte exploiter et vulgariser la station de pêche et d’aquaculture par le biais des dispositifs d’aide à la création de microentreprises (Angem, Cnac et Ansej), dès lors que de nombreux jeunes ont manifesté leur intéressement à ce créneau.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum