Colonisation : la France prévient qu’elle ne dédommagera personne

Aller en bas

Colonisation : la France prévient qu’elle ne dédommagera personne

Message  setamir le Dim 21 Sep - 0:57

Linternationalmagazine.com , publié le 04/09/2008 (Avec Reuters, AFP)

Colonisation : la France prévient qu’elle ne dédommagera personne


La France n’entend pas imiter la décision sans précédent de l’Italie, qui va verser cinq milliards de dollars à la Libye en compensation de la période coloniale, se contentant d’une politique de "petits pas" sans repentance vis-à-vis de l’Algérie.


Le ministère français des Affaires étrangères a estimé mardi que l’accord signé samedi entre Rome et Tripoli "n’est ni un précédent, ni une référence" car "chaque histoire bilatérale avance comme elle le souhaite, chaque histoire est spécifique", dans une comparaison avec la colonisation française en Algérie.

130 ans d’occupation et une guerre sanglante pour les deux pays

Occupée pendant plus de 130 ans par la France, qui l’a transformée en colonie de peuplement, l’Algérie, devenue indépendante en 1962, n’a pas cessé depuis de réclamer à la France de se "repentir" pour cette douloureuse histoire commune.

Plus de 45 ans après la fin de la colonisation qui s’est achevée par une guerre sanglante, les deux pays ne parviennent d’ailleurs pas à construire une relation bilatérale apaisée.

Même si l’accord italo-libyen apparaît comme "une décision de gestion économique" puisqu’il prévoit des dédommagements sous forme d’investissements dans des projets d’infrastructure en Libye, il "n’est pas quelque chose d’accessoire" mais "un geste fort qui va à contre-sens du discours sur la non-repentance", estime l’historien Benjamin Stora.

Paris a opté pour une "politique des petits pas"

Le président Nicolas Sarkozy a rejeté toute idée de repentance et Paris estime qu’il appartient aux historiens d’effectuer un "travail de mémoire".

En matière de dédommagements, M. Stora rappelle que les accords d’Evian, qui ont mis fin à la guerre, comportent une amnistie et ne prévoient rien à ce sujet. "Le contentieux algéro-français a été réglé par les négociations pendant la guerre puis par les nationalisations qui ont suivi l’indépendance", explique aussi l’historien Mohamed Harbi, alors que demeurait un "vrai contentieux entre l’Italie et la Libye".

Quant à la question de la mémoire, M. Stora observe que Paris a opté pour une "politique des petits pas" qui, selon lui, n’ira pas juqu’à la repentance souhaitée par Alger.

A contrario, M. Harbi pense cette même politique conduira la France "à reconnaître ses torts" à cause d’une opinion publique où pèsent les populations d’origine immigrée.

La puissante Organisation nationale des moudjahidine revient à la charge

A Alger, le secrétaire général de la puissante Organisation nationale des moudjahidine (ONM, vétérans de la guerre d’indépendance), Saïd Abadou, a appelé la France à "accomplir ce pas" effectué par la Libye et à "reconnaître, s’excuser et indemniser".

"Les autorités françaises ont reconnu sans ambiguïté l’injustice du système colonial", a répondu mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Eric Chevallier. Il a rappelé qu’un ambassadeur français en Algérie avait qualifié à Sétif les massacres de 1945 de "tragédie inexcusable" et qu’un autre ambassadeur avait évoqué à ce sujet la "très lourde responsabilité" des autorités françaises dans ces "épouvantables massacres".

En visite officielle en Algérie en décembre 2007, M. Sarkozy avait évoqué le système colonial, "injuste par nature", qui "ne pouvait être vécu autrement que comme une entreprise d’asservissement et d’exploitation".

Au Maroc, le quotidien indépendant Al Jarida Al Oula a souligné lundi que l’Algérie avait accepté cette visite "bien que le président français n’ait pas présenté d’excuses aux Algériens", tandis qu’au Maroc "personne ne demande d’excuses aux anciennes puissances coloniales".

La partie nord du Maroc a été occupée par l’Espagne et le reste du royaume par la France de 1912 à 1956, date de l’indépendance.


Dernière édition par setamir le Dim 21 Sep - 16:24, édité 1 fois
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colonisation : la France prévient qu’elle ne dédommagera personne

Message  setamir le Sam 27 Sep - 2:12

Réations publiées dans Linternationalmagazine.com , du 04/09/2008

Pierre Gouverneur

Chaque époque a été marquée par des envahissements et des conquêtes. Et aucun pays, aucun peuple, ne peut se targuer de ne s’être jamais livré à ces comportements dominateurs. Les contentieux que soulèveraient les repentances et les indemnisations, pour des actions passées entre pays, ne pourraient que contrarier un avenir attaché, enfin, au respect mutuel et à la coopération - d’autant que les nouvelles menaces engendrées par le monde actuel (bombe nucléaire, pollution, démographie ...) imposent la généralisation de cette sagesse-. Concernant l’Algérie, par exemple, le sort des "Pieds Noirs" et des Harkis fut-il si humain ? Ne mériterait-il pas, lui aussi, dédommagement de la part de l’Algérie, du fait que le traité de paix et d’indépendance ne prévoyait pas leurs massacres et leur exil ? "Le cercueil ou la valise" ! Les biens laissés vacants aux Algériens ne furent-ils pas, déjà, un dédommagement imposé ? La repentance que la France se doit d’assumer, se situe à l’égard de ses fils abandonnés ou laissés lésés. L’huile sur le feu n’a jamais été une solution pour l’éteindre. Force est de constater qu’à l’époque des terroristes, ces demandes des pays anciennement colonisés affluent, cinquante ans après leur indépendance. N’assistons-nous pas à la naissance d’une nouvelle volonté hégémonique, en exigeant ces pardons et ces tributs, à l’encontre des anciens pays colonisateurs dont la puissance, sur le plan mondial, étant affaiblie, peut laisser croire qu’ils vont l’accepter ? Se culpabiliser des méfaits des ancêtres, ou des compatriotes, peut concerner tous les habitants du monde, notamment des peuples colonisés comme les Arabes, pour leurs conquêtes sanglantes, et les Africains, pour leurs massacres ethniques. Faisons, plutôt, tout ce qu’il convient, pour n’avoir, ni plus rien à nous reprocher, ni à faire supporter nos méfaits, à nos descendants, toujours innocents de nos actes. Pierre Gouverneur www.transrealisme.com (blog en constitution pour contribuer au développement de la lucidité nécessaire à celui de la culture du respect qui définit l’évolution spirituelle idéale de l’humanité)


lias

deux poids deux mesure quand ont parle des arabes et d’autre peuples en l’occurrence ,l’arménie les juifs et d’autres ,au lieux de faire la morale la France devrais balayer devant sa porte.

Setamir (Algérie)

L’œil de Caïn.
"chaque histoire bilatérale avance comme elle le souhaite, chaque histoire est spécifique". C’est ce que nous avons compris ! La France, donc, souhaite que "sa" colonisation soit "spécifique" avec surtout ces "bienfaits". Ses lois, elle les appliquent sur ses ex colonies tel l’épée de Damoclès aux mépris du droit des peuples et de leur souveraineté.En somme « vous faites ce que je vous dicte sinon la trique ». Que l’on nous explique pourquoi - Sous couvert d’un droit international ratifié par les États pour se protéger des éventuelles agressions et injustices, surtout les pays pauvres dont les richesses sont convoitées - des institutions ont été détournées en instruments de chantage aux « Droits de l’homme » à la « Liberté » etc. susceptible de « sanctions internationales » ou carrément l’inculpation et l’arrestation de chefs d’Etat ou des personnalités politiques (uniquement des ex pays dominés) ; même en exercice . La France reste dans le même esprit colonial prédateur mais drapé de prétextes « humains » et couvert par la « légalité ». Le « Droit ou devoir d’ingérence humanitaire » est l’expression même de cet esprit qui n’est pas près de s’extirper des mauvaises consciences.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum