Hommage à Miriam Makeba

 :: HOMMAGES :: HOMMAGES

Aller en bas

Hommage à Miriam Makeba

Message  setamir le Lun 17 Nov - 12:05

El Watan du 16/11/2008

L’Afrique du sud rend hommage à Miriam Makeba
« Mama Africa »


La cérémonie à laquelle ont assisté l’ancien président d’Afrique du Sud, Thabo Mbeki, et les petits-enfants de Miriam Makeba clôt deux jours de deuil national, pendant lesquels les drapeaux ont été mis en berne et des livres de condoléances ont été mis à disposition de la population à la Présidence et au Parlement.

Un hommage à la hauteur de cette femme considérée comme une véritable ambassadrice des valeurs de son pays et de son continent, après avoir dénoncé le régime de l’apartheid qui la priva de sa terre natale et la contraignit à plus de trente ans d’exil. La cérémonie a ressemblé hier à une mosaïque sud-africaine - des jeunes et des vieux, des Noirs et des Blancs. Certaines personnes sont venues vêtues de sobres vêtements noirs. D’autres ont porté l’habit africain traditionnel multicolore, en hommage au style de Miriam Makeba. Le poète Langston Hughes a appelé la foule à rendre hommage à la chanteuse avec « une dernière note de trompette ensoleillée », avant que le trompettiste sud-africain Hugh Masekela, qui fut marié à Miriam Makeba, commence à interpréter en solo l’air de la chanson Welele. La foule s’est alors jointe à lui, tapant des mains doucement, en suivant le rythme lent du chant funèbre impulsé par le musicien. Le poète Maishe Maponya a ensuite évoqué ses « lèvres touchant nos cœurs comme des hymnes à la beauté ». Pallo Jordan, un ancien militant anti-apartheid devenu le ministre sud-africain de la Culture, a déclaré que la chanteuse avait « déployé sa musique comme une arme dans la bataille ».« Elle a gardé les yeux braqués sur la récompense », a-t-il déclaré. « Et la récompense était une Afrique du Sud libre, dans une Afrique libre, dans une Afrique meilleure, dans un monde meilleur. » Née en Afrique du Sud le 4 mars 1932, Miriam Makeba était l’une des chanteuses sud-africaines les plus connues dans son pays comme à l’étranger, où elle a acquis la célébrité grâce à des succès comme Pata Pata ou The Click Song, mais également à travers ses prises de position contre l’apartheid en vigueur dans son pays. Un grand concert public a été organisé hier à Johannesburg en hommage à la chanteuse Miriam Makeba. Cette manifestation du souvenir s’est déroulée dans l’immense salle de Coca Cola Dome, l’une des plus grandes salles de concert d’Afrique du Sud, qui peut accueillir près de 20 000 personnes. Sa famille a assisté à ce grand concert qui célèbre la mémoire de la chanteuse et militante historique. Aujourd’hui, la grande famille de Miriam Makeba assistera à un petit office pour l’incinération. Bannie par le régime d’apartheid en raison de son apparition dans un film dénonçant la ségrégation blanche, elle a vécu 31 ans en exil, notamment aux Etats-Unis et en Guinée. Surnommée « Mama Africa », Miriam Makeba était rentrée dans son pays au début des années 1990 après la libération de Nelson Mandela. Elle a succombé à une crise cardiaque lundi en Italie, quelques heures après avoir participé à un concert au service de la lutte contre le crime organisé.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Miriam Makeba

Message  rosinette le Lun 17 Nov - 21:51

Miriam Makeba "MAMA AFRICA" venait de chanter pour l'écrivain -ROBERT SAVIANO menacer de mort par la mafia,près de Naples,quand elle s'est évanouie et gisait sur le sol.
Elle est décédée des suites d'une crise cardiaque.
Ce concert anti-mafia donné sur une commune considérée comme un des fiefs de la mafia Napolitaine,la Camorra, où 6 émigrés Africains et un Italien ont été abattus dans des conditions restées obscures jusqu'à aujourd'hui!
Miriam Makeba est née le 4 mars 1932 a Johannesburg,commence a chanter en 1950 avec le groupe "Manhattan Brothers"
1956, elle écrit la chanson qui deviendra son plus grd succès"pata,pata,"
Elle sera contrainte à l'exil pendant plus de 30 ans en raison de son apparition dans un film "anti-apartheid"..."Come Back Africa"
Elle fut la première femme noire a recevoir un "GRAMMY AWARD" qu'elle partagea avec le chanteur américain Harry Belafonte en 1965!
avatar
rosinette
Lieutnant
Lieutnant

Nombre de messages : 419
Age : 73
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: HOMMAGES :: HOMMAGES

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum